A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ABAZA Yasmine

Y. Abaza est orthophoniste. Elle a participé activement à l'ouverture du Centre du langage à l'hôpital Avicenne (Bobigny) et a constitué, avec Geneviève Serre, le réseau de professionnels qui participent à ce Centre du langage.
Elle s'intéresse à l'adaptation des tests de langage aux populations migrantes.

haut de page

ALBARET Jean-Michel

J.-M. Albaret est psychomotricien, maître de conférences, directeur de l'Institut de Formation en Psychomotricité de Toulouse. Au sein du laboratoire Adaptation Perceptivo-Motrice et Apprentissage (EA), il travaille plus particulièrement sur l’approche dynamique des troubles psychomoteurs, la théorie dynamique de l’apprentissage, la graphomotricité et l’évaluation des
aptitudes psychomotrices.
Jean-Michel Albaret a, entre autres, publié :
- Albaret J.M. Les troubles psychomoteurs chez l'enfant. Encyclopédie Médico-Chirurgicale, Pédiatrie, 4-101-H-30, Psychiatrie, 37-201-F-10, Paris : Elsevier, 16 p. (2001).
- Albaret J.M., Zanone P.G., de Castelnau P. Une approche dynamique du trouble d’acquisition de la coordination. Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant, 12(4/5), 156-176 (2000).
- Athènes S., Sallagoïty I., Zanone P.G., Albaret J.M. Evaluating the coordination dynamics of handwriting. Human Movement Science (soumis).

haut de page

AUCHÉ-LE MAGNY Christine

C. Auché-Le Magny, mère d'un enfant ayant un trouble complexe du langage et elle est ergothérapeute, est fondatrice et vice-présidente d'AAD (Avenir Dysphasie) France. Elle est ergothérapeute. Les associations de parents ont un rôle à part entière. Guidées par des motivations de parents, elles se font l'écho des demandes des familles, de façon à formaliser les besoins et les espoirs de celles-ci. Le président (ou le vice président) a un rôle d'animateur d'équipes dans un contexte où le bénévolat est de rigueur. il favorise les
projets de ceux qui, parents ou professionnels, veulent améliorer la situation des personnes dysphasiques. Ces associations se préoccupent des dysphasies, cherchent à les faire connaître et reconnaître. Elles accueillent toutes les familles qui peuvent y trouver, à un moment ou a un autre, des réponses à leurs questions, à leurs demandes et elles essaient de les accompagner dans leur parcours du combattant.

haut de page

BARALE Marie-Edith

M.-E. Barale est ergothérapeute, spécialisée en pédiatrie fonctionnelle : rééducation motrice et cognitive. Durant de nombreuses années, elle a participé à la prise en charge d’enfants cérébrolésés dans plusieurs centres de rééducation puis au CHU de Bicêtre. Actuellement, dans le Centre de référence du langage et des apprentissages du CHU de Bicêtre, elle se consacre à l'évaluation et à la prise en charge d’enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages dans le domaine des fonctions non-verbales. De plus, M.-E. Barale intervient dans des formations auprès d’étudiants et de professionnels.
M.-E. Barale a publié : - Montezer N., Galbiati C., Mazeau M., Truscelli D., Barale M-E. Essai de démantèlement des troubles neurovisuels de l’IMC. Motricité Cérébrale, n°4, Tome 21. Paris : Masson (2000).

haut de page

BARBOT de Françoise

F. de Barbot (Ph D George Washington University USA) est psychologue clinicienne. Elle a été la psychologue du service de rééducation neurologique infantile de l'hôpital de Bicêtre de 1978 à 1998 et exerce actuellement dans le cadre de l'association DEEP (Développement des Etudes sur l'Examen Psychologique) ainsi qu'à titre de consultant dans divers établissements. Elle participe à des formations assurés par le COPES, l'APF, etc. Co-rédacteur en chef de la revue Contraste.
F. de Barbot a, entre autres, publié :
- Barbot F. de, Bernardeau C., Gaie B. Dix ans après : évolution de neuf enfants I.M.C. sur les plans scolaire, cognitif et affectif. Neuropsychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, 48, 204-213 (2000).
- Barbot F. de. La construction du nombre chez un groupe d'enfants I.M.C. : étude longitudinale. In A. van Hout et C. Meljac Troubles du calcul et dyscalculies chez l'enfant. Paris : Masson (2001).
- Barbot de F. Adolescence et handicap. Actes de la 3ème rencontre de l'ADIMC de l'Hérault (2003).

haut de page

BERQUIN Patrick

Patrick Berquin est professeur des universités, praticien hospitalier au CHU d’Amiens, responsable de l’unité de neurologie pédiatrique et coordinateur du Centre régional de référence des troubles du langage et des apprentissages. Outre ses activités cliniques et d’enseignement il anime une équipe de recherche en neurosciences cognitives du développement au sein du laboratoire de Neurosciences Fonctionnelles et Pathologie FRE CNRS 2627. De formation clinique et scientifique, il est spécialisé dans l’étude des réseaux neuronaux impliqués dans les fonctions intégratives. Après avoir travaillé dans un laboratoire de recherche fondamentale chez l’animal, ses travaux sont désormais consacrés à l’étude clinique et expérimentale des fonctions attentionnelles et exécutives chez l’enfant et l’adolescent. Il a été pendant un an chercheur associé au National Institutes of Health (USA) dans lequel il a conduit des études neuroanatomiques et fonctionnelles sur les aires cérébrales impliquées dans les fonctions exécutives en particulier dans le THADA. Une part importante de ses travaux concerne donc les troubles spécifiques des apprentissages tels que le THADA bien sûr, mais aussi attention visuo-spatiale et dyspraxie, les relations entre attention visuelle ou auditive et dyslexie. Les travaux de recherche, de même que l’activité clinique du centre de référence d’Amiens, s’inscrivent dans une volonté de synthèse des conceptions psychodynamiques et neurobiologique, considérant comme indissociables les développements des réseaux neuronaux et de la personnalité de l’enfant.
P. Berquin a, entre autres, publié :
- Berquin P., Giedd JN., Jacobsen LK., Hamburger SD., Krain AL., Rapoport JL., Castellanos FX. Cerebellum in attention-deficit hyperactivity disorder. Neurology, 50, 1087-1093 (1998).
- Castellanos FX., Giedd JN., Berquin PC., Walter J.M., Sharp W., Tran T., Vaituzis AC., Blumenthal J., Nelson J., Bastain TM., Zijdenbos A., Evans A.C., Rapoport JL. Quantitative brain magnetic resonance imaging in girls with Attention-deficit/Hyperactivity Disorder. Arch Gen Psychiatry, 58, 289-295 (2001).
- Berquin P., Husson I., Gressens P., Bonnier C., Van Hout A., Evrard P. Bases neurobiologiques de la dyslexie et des difficultés d’apprentissage In P. Evrard et M. Tardieu Ed., Progrès en Pédiatrie : Neuropédiatrie, pp 215-224. Paris : Doin (1999).

haut de page

BILLARD Catherine

C. Billard, médecin des hôpitaux, neurologue, pédiatre, consacre son activité clinique, d'enseignement et de recherche, aux enfants atteints de troubles spécifiques des apprentissages de l'enfant (développementaux ou liés à l'épilepsie). Elle dirige le Centre de référence sur les troubles du langage et des apprentissages du CHU du Kremlin-Bicêtre. Composée de neuropédiatres, orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthoptistes, psychologues cliniciens, psychologues spécialisés en neuropsychologie, l'équipe assure le diagnostic et les soins des enfants porteurs de tels troubles, en lien avec des enseignants spécialisés de la Ville de Paris et le service de pédopsychiatrie de la Fondation Vallée ainsi que les médecins et psychologues scolaires et les rééducateurs ambulatoires au sein d'un réseau ville-école-hôpital. Son activité de recherche clinique a consisté, entre autres, à créer et valider un outil d'évaluation clinique de première intention et à évaluer les effets des rééducations sur les enfants les plus sévèrement déficitaires (la BREV). Ses liens avec la recherche fondamentale concernent la promotion de techniques innovantes d'évaluation et d'entraînement aux bénéfices de ces enfants (DEA en 1992, HRD en 1998, Lauréate en 2001). Après avoir dirigé un DIU sur le sujet, la nécessité absolue d'un ouvrage scientifique de référence sur le sujet et d'outils de formation destinés aux professionnels l'a conduit à concevoir avec Monique Touzin cet Etat des connaissances. C. Billard inscrit l'ensemble de ses activités dans le cadre d'une démarche de santé publique : en effet, les troubles spécifiques des apprentissages sont une des dimensions essentielles de l'échec scolaire et donc un des plus courts chemins vers l'exclusion. Il s'agit donc d'un problème majeur dans nos société. C'est dans cet esprit que, en 2001, C. Billard a fondé l'OBSTA pour, en particulier, approfondir les liens santé-école.
C. Billard a, entre autres, publié :
- Billard C., Toutain A., Loisel M.L., Gillet P., Barthez M.A., Maheut J. Genetic basis of developmental dysphasia. Report of eleven familial cases in six families. Genetic counselin, 5 (1), 23-33 (1994).
- Moizard M.P., Billard C., Toutain A., Berret F., Marmin N., Moraine C.
Are Dp71 and Dp 140 brain dysrophin isoforms related to cognitive impairment in Duchenne muscular dystrophy ? American Journal of Medical Genetics 80, 32-41 (1998).
- Billard C., Vol S., Livet M.O., Motte J., Vallée L., Gillet P. The BREV neuropsychological test : Part I. Results from 500 normally developing children. Developmental Medicine and Child Neurology, 44, 391-398 (2002). Part II. Results of validation in children with epilepsy. Developmental Medicine and Child Neurology, 44, 398-404 (2002).

haut de page

BLANC Jean-Paul

J.P. Blanc est pédiatre, installé en libéral à St Etienne, responsable du groupe consacré aux troubles scolaires au sein de l'Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA). Il anime de nombreuses formations destinées aux pédiatres de ville pour qu'ils puissent remplir pleinement le rôle de coordination qui devrait être le leur.

haut de page

BRASSELET Christine

C. Brasselet est neuropédiatre. Praticien hospitalier dans le service de pédiatrie du Pr Motte au CHU de Reims, elle coordonne le Centre de référence pour les troubles des apprentissages scolaires.
C. Brasselet a, entre autres, publié :
- Brasselet C., Motte J. Prognosis of idiopathic localisation-related epilepsies. In P. Jallon (Ed) Prognosis of epilepsies, 265-76. Paris : John Libbey Eurotext (2003).
- Belkadi Z., Gierski F., Clerc C., Bertot V., Brasselet C., Motte J. Syndrome d’Asperger chez l’enfant : à propos de quatre observations. Arch Pediatr, 10, 110-16 (2003).

haut de page

CASALIS Séverine

S. Casalis est maître de conférences en psychologie à l'université de Lille 3. Ses recherches portent sur l'apprentissage de la lecture et les dyslexies de l'enfant.
S. Casalis a, entre autres, publié :
- Casalis S. The Delay-Type in Developmental Dyslexia : reading Processes. Current Psychology Letters, 10, Vol.1, Special Issue on Language Disorders and Reading Acquisition (2003). http://cpl.revues.org/document95.html
- Casalis S., Colé P., Sopo D. Morphological awareness in developmental dyslexia. Annals of Dyslexia (à paraître).
- Casalis S., Louis-Alexandre M.F. Morphological analysis, phonological analysis and learning to read French : a longitudinal analysis. Reading and Writing : an interdisciplinary Journal, 12, 303-335 (2000).

haut de page

CHABANE Nadia

N. Chabane est praticien hospitalier dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (Pr Mouren) de l’hôpital Robert Debré, responsable de la consultation Autisme et asperger, rattachée à l’unité Inserm U513 (Dr Giros, Créteil). Pédopsychiatre de formation, son orientation l'a amenée à développer une activité clinique dans le champs des troubles envahissants du développement intégrant la caractérisation sémiologique de ces troubles, extrêmement hétérogènes dans leur expression clinique, et le développement de stratégies thérapeutiques médicamenteuses (essais thérapeutiques) dans le cadre des troubles du comportement associés à l’autisme. Parallèlement, elle mène des activités de recherche sur les facteurs étiopathogéniques dans les TED, plus précisément, les facteurs de vulnérabilité génétique et participe à un programme de recherche d’imagerie fonctionnelle dans l’autisme.
N. Chabane a, entre autres, publié :
- Boddaert N., Belin P., Chabane N., Poline J.B., Barthelemy C., Mouren-Simeoni M.C., Brunelle F., Samson Y., Zilbovicius M. Perception of complex sounds : abnormal pattern of cortical activation in autism. Am J Psychiatry, 160(11), 2057-60 (2003 Nov.).
- Gousse V., Plumet M.H., Chabane N., Mouren-Simeoni M.C., Ferradian N., Leboyer M. Fringe phenotypes in autism : a review of clinical, biochemical and cognitive studies. Eur Psychiatry, 17(3), 120-8 (2002 May).
- Chabane N., Leboyer M., Mouren-Simeoni M.C. Related Articles, Links Opiate antagonists in children and adolescents. Eur Child Adolesc Psychiatry, 9 Suppl 1, I44-50 (2000).

haut de page

CHEVRIE-MULLER Claude

C. Chevrie-Muller est médecin et orthophoniste. Chercheur à l’INSERM de 1960 à 1998 et actuellement (2004) directrice de recherche émérite à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale. Ses travaux de recherche ont été développés dans deux domaines : physiopathologie de la production de la parole (notamment en neurologie) et développement normal et pathologique du langage. Sur ce deuxième thème, ont été particulièrement explorés : le langage des enfants infirmes moteurs cérébraux et les troubles spécifiques du développement du langage (dysphasies). Des outils pour le diagnostic et l'évaluation de ces pathologies ont été publiés.
C. Chevrie- Muller a, entre autres, publié :
- Chevrie-Muller C., Narbona J. (Eds) Le Langage de l'Enfant - Aspects normaux et pathologiques, Paris : Masson (1996), 2ème édit. (1999).
- Chevrie-Muller C., Simon A.M., Fournier S. Batteries d'évaluation et questionnaires, dont : Batterie Langage oral, langage écrit, mémoire, attention (enfants de 8 ans 1/2 à 11 ans 1/2) - L2MA - Manuel, Matériel, Cahier d'enregistrement. Paris : ECPA (1997).
- Chevrie-Muller C., Plaza M. Nouvelles épreuves pour l'examen du langage (enfants de 4 à 8 ans) NEEL. Manuel, matériel, protocoles de notation. Paris : ECPA (2001).

haut de page

CHIRON Catherine

C. Chiron est neuropédiatre et chercheur à l’INSERM, spécialiste des épilepsies de l’enfant et des troubles d’apprentissages associés. Elle a principalement travaillé sur l’imagerie fonctionnelle cérébrale chez l’enfant épileptique et au cours du développement chez l’enfant normal ainsi que sur les essais thérapeutiques des anti-épileptiques chez l’enfant.
C. Chiron a, entre autres, publié :
- Chiron C., Jambaque I., Nabbout R., Lounes R., Syrota A., Dulac O. The right brain hemisphere is dominant in human infants. Brain, 120 ( Pt 6), 1057-1065 (1997).
- Chiron C., Pinton F., Masure M.C., Duvelleroy-Hommet C., Leon F., Billard C. Hemispheric specialization using SPECT and stimulation tasks in children with dysphasia and dystrophia. Dev Med Child Neurol, 41, 512-520 (1999).
- Chiron C., Marchand M.C, Tran A., Rey E., d'Athis P., Vincent J., Dulac O., Pons G. Stiripentol in severe myoclonic epilepsy in infancy : a randomised placebo-controlled syndrome-dedicated trial. STICLO study group. Lancet, 11, 356 (9242), 1638-42 (2000 Nov).

haut de page

COLÉ Pascale

P. Colé, professeur de psychologie cognitive à l’université de Savoie, est responsable du master professionnalisant Enfant et adolescent : prévention et prise en charge, de l’université de Savoie. Elle est membre du laboratoire de psychologie et neurognition (U.M.R. 5105 du C.N.R.S.) et conduit des recherches dans les domaines de l’apprentissage de la lecture et ses troubles ainsi que dans le domaine de la lecture experte adulte.
P. Colé a, entre autres, publié :
- Colé P., Pynte J., Andriamamonjy P. Effect of grammatical gender on visual word recognition : evidence from lexical decision and eye movements experiments. Perception and Psychophysics, 65(3), 407-419 (2003).
- Casalis S., Colé P., Dopo D. Morphological awareness in developmental dyslexia. Annals of Dyslexia (à paraître).
- Sprenger-Charolles L., Colé P. Apprentissage de la lecture et dyslexie : des recherches aux implications pratiques. Paris : Dunod. (2003).

haut de page

COQUET Françoise

F. Coquet est orthophoniste. Maître de stage, maître de mémoire, chargée d’enseignement à l’Institut d’Orthophonie Gabriel Decroix (Faculté de Médecine de Lille) et formateur en formation permanente dans le domaine du langage oral et de la prise en charge du jeune enfant.
F. Coquet a, entre autres, publié :
- Coquet F. Outil de prévention des troubles du langage oral chez le jeune enfant : D.P.L.3 (Dépistage et prévention Langage à 3 ans). Ortho-Editions (1996).
- Coquet F. Essai de modélisation de la démarche de bilan orthophonique. Glossa n°74. Sable sur Sarthe : UNADREO (2000).
- Coquet F. Le bilan du langage oral. Rééducation Orthophonique n°212. Paris : FNO (2002).

haut de page

DEHAENE-LAMBERTZ Ghislaine

G. Dehaene-Lambertz est pédiatre. Chercheur au CNRS, elle travaille sur le développement des fonctions cognitives complexes comme le langage ou les capacités numériques. Pour étudier les bases cérébrales des capacités précoces des enfants en ces domaines, G. Dehaene utilise des méthodes d’imagerie cérébrale, potentiels évoqués haute densité et imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.
G. Dehaene-Lambertz a, entre autres, publié :
- Dehaene-Lambertz G. Les sciences cognitives : mieux comprendre le cerveau en développement. Medecine et Enfance, 23, 111-118 (2003).
- Dehaene-Lambertz, G., Dehaene S., Hertz-Pannier L. Functional neuroimaging of speech perception in infants. Science, 298, 2013-15 (2002).
- Dehaene-Lambertz G., Christophe A., van Ooijen B. Les bases cérébrales de l'acquisition du langage. In M. Kail & M. Fayol (Eds), L'émergence du langage (pp 61-93). Paris : PUF (2000).

haut de page

DELAYE Corinne

C. Delaye est psychologue, spécialisée en neuropsychologie, au centre ressources pour enfants et adolescents avec lésions cérébrales acquises à l'hôpital national de Saint Maurice depuis 1997. Elle a été, pendant huit ans, psychologue dans le service de rééducation des pathologies neurologiques acquises de l'enfant de l'hôpital national de Saint Maurice. C. Delaye assure les suivis psychologiques, l'aide à l'intégration et à l'orientation scolaire des jeunes de zéro à quinze ans. Elle assure aussi des
formations de professionnels de l'enfance qui ont en charge des jeunes cérébrolésés.
C. Delaye a, entre autres, publié :
- Laurent-Vannier A., Brugel D. G., Delaye C. : Handicap neurologique des tumeurs cérébrales de l'enfant. In Neuropsychologie, Vol. 10 n°2 (1995).
- Leroy-Malherbe V., Delaye C. Les troubles comportementaux chez l'enfant traumatisé crânien. Annales de réadaptation (1998).
- Dardier V., Delaye C., Laurent-Vannier A. La compréhension des actes du langage par des enfants et des adolescents porteurs de lésions frontales : l'analyse des demandes. In Revue Enfance (2003).

haut de page

DEMONET Jean-François

J.-F. Demonet est neurologue, directeur de recherche à l'INSERM (INSERM U455, Fédération des Services de Neurologie hôpital Purpan). Les activités de recherche de J.F. Demonet concernent l'étude des représentations cérébrales des fonctions du langage dans le cerveau humain chez les sujets normaux et chez des patients souffrant de lésions et de pathologies du langage. Les méthodes d'étude utilisées sont l'évaluation du comportement par des tests cognitifs et les différentes méthodes d'imagerie fonctionnelle du cerveau (Potentiels Evoqués électriques, IRM fonctionnelle, tomographie à émission de positons).
J.-F. Demonet a, entre autres, publié :
- Lê S., Raufaste E., Demonet J.F. Processing of normal, inverted, and scrambled faces in a patient with prosopagnosia : behavioural and eye tracking data. Brain Res Cogn Brain Res.,17(1), 26-35 (2003 Jun).
- Thierry G., Ibarrola D., Demonet J.F., Cardebat D. Demand on verbal working memory delays haemodynamic response in the inferior prefrontal cortex. Hum Brain Mapp., 19(1), 37-46 (2003 May).
- Ruff S., Cardebat D., Marie N., Demonet J.F. Enhanced response of the left frontal cortex to slowed down speech in dyslexia : an fMRI study. Neuroreport, 19, 13(10), 1285-9 (2002 Jul).

haut de page

DUCLOY Nelly

N. Ducloy est psychologue, spécialisée en logico-mathématiques, dans le Centre de référence du langage et des apprentissages du CHU du Kremlin-Bicêtre. Auprès d'enfants dysphasiques ou dyslexiques, N. Ducloy réalise des bilans et remédiations logico-mathématiques, des synthèses avec les différents professionnels du service et des entretiens avec les parents.

haut de page

ELGHOZI Dominique

D. Elghozi est neurologue, formée à la neuropsychologie pendant l'internat et le clinicat en particulier sur le langage (aphasies sous corticales). Praticien hospitalier au centre hospitalier de Pontoise, elle est responsable d'une consultation mémoire. Simultanément, D. Elghozi a une formation de psychanalyste et est affiliée à la Société Psychanalytique de Paris.
D. Elghozi a, entre autres, publié :
- Elghozi D. Neuropsychologie des lésions du thalamus. Rapport de la Société de Neurologie et de Psychiatrie de langue française. Paris : Masson (1982).
- Elghozi D. Syndrome de disconnection inter hémisphérique par infarctus partiel du corps calleux. Revue Neurologique (1996).
- Elghozi D. Leucodystrophie orthochromatique, à propos d'une nouvelle famille française. Revue Neurologique (1998).

haut de page

FAYOL Michel

M. Fayol est professeur de psychologie cognitive et développementale à l'université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand). Directeur de l'unité UMR 6024 associée au CNRS, membre de l'Observatoire National de la Lecture, président du Conseil Scientifique de l'Action Concertée Incitative "Ecole et Sciences cognitives". Les recherches de M. Fayol dans le champ des apprentissages s'inscrivent dans la perspective de la psychologie cognitive et abordent les questions relatives à l'acquisition de l'écriture, de la lecture, de la numération et à ses troubles.
M. Fayol a, entre autres, publié :
- Fayol M. Des idées au texte. Paris : PUF (1997).
- Kail M., Fayol M. L'acquisition du langage (2 volumes). Paris : PUF (2000).
- Fayol M. La production du langage. Encyclopédie des Sciences cognitives, Vol. X. Paris : Hermès (2002).

haut de page

FERRAND Pierre

P. Ferrand est orthophoniste, président de la Fédération Nationale des Orthophonistes de 1977 à 1986.
P. Ferrand a, entre autres, publié :
- Ferrand P. PER 2000. Ortho-Editions.
- Ferrand P. Nécessité du dépistage et du traitement précoce en Orthophonie. Rééducation Orthophonique n°204. Paris : FNO (2000).
- Ferrand P. Des souris... Rééducation Orthophonique n°212. Paris : FNO (2002).

haut de page

FOURNERET Pierre

P. Fourneret est pédopsychiatre, attaché des hospices civils de Lyon ; Centre référent pour les troubles d'apprentissages scolaires. Service de psychiatrie infanto-juvénile du Pr de Villard à l'hôpital neurologique de Lyon. Parallèlement à une activité clinique en psychiatrie infanto-juvénile, P. Fourneret intervient en tant que chercheur associé à l'Institut des Sciences Cognitives de Lyon où il développe une activité de recherche en neuropsychologie développementale et fonctionnelle chez l'enfant.
P. Fourneret a, entre autres, publié :
- Fourneret P. Contribution de la démarche cognitive à la psychopathologie infanto-juvénile. ANAE, 64, 195-199 (2001).
- Fourneret P., Desombre H., de Villard R., Revol O. Intérêt du Propranol dans la prise en charge du refus anxieux chez l'enfant. L'Encéphale, 27, 578-584 (2001).
- Fourneret F., Desombre H., de Villard R., Revol O. Procédure décisionnelle devant un tableau d'instabilité psychomotrice chez l'enfant d'âge scolaire. Archives de Pédiatrie, 7, 554-562 (2000).

haut de page

GADDOUR Naoufel

N. Gaddour, psychiatre, formé en Tunisie et en France, en post-doctorat à l'hopital Avicenne (Bobigny).

haut de page

GAILLARD François

F. Gaillard est neuropsychologue FSP. Docteur en psychologie de l'université de Genève, il enseigne la psychologie en tant que professeur à l'université de Lausanne. Ses travaux sur le nombre et le calcul sont le fruit d'une collaboration internationale dans le cadre d'ESCAPE, programme européen de recherches en neuropsychologie, dirigé par le regretté professeur Gérard Deloche de l'université de Reims. Dans le travail sur la sémiologie des dyscalculies, une large place est d'abord accordée à la représentation orale, puis aux représentations écrites et aux multiples représentations non-verbales que l'enfant se fait du nombre et du calcul. Par ailleurs, le traitement sémantique du nombre est étudié séparément des traitements déclaratifs et procéduraux.
F. Gaillard a, entre autres, publié :
- Gaillard F., Willadino Braga L. Calcul et langage dans le développement et les troubles d'apprentissage. In A. van Hout & C. Meljac, Troubles du calcul et dyscalculies chez l'enfant. Paris: Masson (2001).
- Gaillard F. Numerical. Test neurocognitif pour l'apprentissage du nombre et du calcul. Actualités Psychologiques, ed. spéciale (2000). Disponible chez Librairie Basta, CH - 1015 Lausanne, Suisse.
- Gaillard F. Ontogenèse des latéralités. Une revue et un essai d'interprétation. Archives de Pédiatrie, 3, 714-722 (1996).

haut de page

GALBIATI Cécilia

C. Galbiati est ergothérapeute. Durant de nombreuses années, elle s'est occupée de la prise en charge d’enfants cérébrolésés sur les plans moteur, fonctionnel et cognitif. Actuellement, dans le Centre de référence du langage et des troubles des apprentissages du CHU du Kremlin Bicêtre, C. Galbiati se consacre à l'évaluation et la prise en charge d’enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages dans le domaine des fonctions non-verbales. C. Galbiati est aussi formatrice pour les étudiants en ergothérapie et pour les ergothérapeutes dans le domaine du graphisme et de l’écriture.
C. Galbiati a publié :
- Charrière C., Galbiati C. Education thérapeutique et instrumentale : du graphisme et de l’écriture manuelle. Expérience en ergothérapie, 14ème série, Sauramps médical.
- Montezer N., Galbiati C., Mazeau M., Truscelli D., Barale M.E. Essai de démantèlement des troubles neurovisuels de l’IMC. Motricité Cérébrale, n°4, Tome 21. Paris : Masson (2000).

haut de page

GARNIER-LASEK Dominique

D. Garnier-Lasek est orthophoniste et psychomotricienne. Elle travaille depuis une quinzaine d'années auprès d'enfants présentant des troubles sévères du développement du langage oral et auprès d'enfants présentant des difficultés neurologiques. D. Garnier-Lasek s'est particulièrement intéressée à l'imprégnation syllabique, une approche de la lecture qui privilégie la syllabe. Elle anime des formations sur la dysphasie et les troubles sévères du développement du langage oral. Elle est l’auteur du CD-rom La lecture par imprégnation syllabique, Ortho-Editions (2002).
D. Garnier-Lasek a publié :
- La lecture par imprégnation syllabique. Ortho-Magazine (Mars 2000).

haut de page

GILLET Patrice

P. Gillet est psychologue clinicien de formation. Il a travaillé de nombreuses années dans le domaine de la neuropsychologie de l'adulte et de l'enfant, domaine qu'il a aussi enseigné, comme chargé de cours, dans plusieurs universités. Il a intégré récemment le Service universitaire de pédopsychiatrie et le Centre de ressources autisme (Pr. D. Sauvage) au CHU Bretonneau de Tours pour s'intéresser à la neuropsychologie de l'autisme. Il a collaboré avec C. Billard à la création de la BREV (Batterie Rapide d'EValuation des fonctions cognitives).
P. Gillet a, entre autres, publié :
- Gillet P., Hommet C., Billard C. Neuropsychologie de l'enfant : une introduction. Marseille : Solal (2000).
- Gillet P., Sauvage D., Billard C. Fonctions neuropsychologiques et acquisitions scolaires des enfants épileptiques : quelques tests d'évaluation et réflexions méthodologiques. Epileptic Disorders, 3 (2), 1-8 (2001).
- Gillet P., Hameury L., Lenoir P., Sauvage D. Fonctions exécutives chez l'enfant autiste. ANAE (2003).

haut de page


GODEFROY Olivier

G. Godefroy est professeur de neurologie au service de neurologie du CHU d'Amiens et au sein du laboratoire de neurosciences fonctionnelles et pathologies (équipe associée au CNRS), ses recherches portent sur les pathologies neurologiques et les troubles cognitifs.
O. Godefroy a, entre autres, publié :
- Godefroy O. Frontal syndrome and disorders of executive functions. J Neurol. ; 250, 1-6 (2003).
- Godefroy O et al. SRT lengthening : role of an alertness deficit in frontal damaged patients. Neuropsychologia, 40, 2234-41 (2002).
- Godefroy O et al. Vascular aphasias : main characteristics of patients hospitalized in acute stroke units. Stroke, 33, 702-5 (2002).

haut de page

GOLLY Valérie

V. Golly, psychomotricienne, exerce en majeure partie en libéral et, une journée par semaine, à l’American Memorial Hospital de Reims, dans le Centre de référence des troubles du langage oral et écrit. Les patients rencontrés présentent essentiellement des difficultés d’apprentissage. Son intérêt s’est donc porté sur la recherche et la rééducation des fonctions non-verbales impliquées dans ces difficultés.

haut de page

GOMBERT Jean-Emile

J.-E. Gombert est professeur de psychologie du développement cognitif à l'université Rennes 2 où il dirige le Centre de Recherches en Psychologie, Cognition et Communication (CRP2C, E.A. 1285) qui regroupe vingt-sept enseignants-chercheurs et une quarantaine de doctorants spécialisés en psychologie du développement, psychologie différentielle, psychologie expérimentale ou psychologie sociale. Ses recherches concernent essentiellement le développement du langage et l'apprentissage de la lecture chez l’enfant tout-venant et dans des populations « spéciales » (dyslexiques, faibles lecteurs, illettrés, sourds, trisomiques). Il développe également des recherches interlangues et, en collaboration avec une équipe d’éthologie, des recherches comparatives inter-espèces (animal/humain) sur le développement des comportements de communication. Sur le versant du réinvestissement des résultats de la recherche dans l’innovation pédagogique, il est directeur de la collection Crocolivre aux éditions Nathan.
J.-E. Gombert a, entre autres, publié :
- Gombert J.E., Colé P., Valdois S., Goigoux R., Mousty P., Fayol M. Enseigner la lecture au cycle 2. Paris : Nathan Pédagogie (2000).
- Gombert J.E., Colé P. Activités métalinguistiques, lecture et illettrisme. In M. Kail & M. Fayol (Eds.), L’acquisition du Langage, vol. 2 Le langage en développement au-delà de trois ans (p. 117-150). Paris : PUF (2000).
- Romdhane M.N., Gombert J.E., Belajouza M. L’apprentissage de la lecture : perspective comparative interlangue. Rennes : PUR (Eds, 2003).

haut de page

GRAINDORGE Catherine

C. Graindorge est psychiatre et psychanalyste. Professeur des universités (Paris XI, UFR de Kremlin Bicêtre, Psychiatrie Infanto-Juvénile) et praticien hospitalier (chef de service de la Fondation Vallée). Membre de plusieurs sociétés savantes, de commissions ministérielles et comités éthiques. Catherine Graindorge est membre de plusieurs comités de lecture.
C. Graindorge (Epelbaum) a, entre autres, publié :
- Epelbaum C., Mises R. La pédopsychiatrie. Annales Médico-Psychologiques (2003).
- Epelbaum C. Le travail de séparation dans la prise en charge institutionnelle, In Marcelli et Coll. Adolescence et séparation : trajets de soin (2001).
- Epelbaum C. Troubles du langage : aspects pédopsychiatries. Réalités Pédiatriques, 25, 23-27 (1997).

haut de page

GROSJEAN François

F. Grosjean est professeur de psycholinguistique et directeur du Laboratoire de traitement du langage et de la parole à l'université de Neuchâtel en Suisse. Après des études universitaires à Paris menées jusqu'au doctorat d'Etat, il a travaillé douze ans aux Etats-Unis (Northeastern University et MIT) dans les domaines de la perception et la production du langage (langue orale et langue des signes) chez les monolingues et les bilingues. Il est revenu en Europe en 1986 et occupe actuellement une chaire de psycholinguistique à Neuchâtel. Il est l'auteur d'une centaine d'ouvrages et d'articles et le fondateur de la revue internationale Bilingualism : Language and Cognition (Cambridge University Press).
F. Grosjean a, entre autres, publié :
- Grosjean F., Lane H. (Eds.) La Langue des Signes. Langages, 56, 124 pp (1979).
- Grosjean F. Life with two languages : an introduction to bilingualism. Cambridge, Mass : Harvard University Press, 370 pp (1982).
- Grosjean F., Frauenfelder U. (Eds.) A guide to spoken word recognition paradigms. Hove, England : Psychology Press, 146 pp (1997).

haut de page

GUERITTE-HESS Bernadette

B. Guéritte-Hess est psychosomaticienne, orthophoniste, formatrice pour l'enseignement et la rééducation des mathématiques. Sa contribution a été rédigée dans le cadre du GEPALM (Groupe d’Etude sur la Psychopathologie des Activités Logico-Mathématiques) fondé par Francine Jaulin-Mannoni. Cet organisme de formation forme des praticiens spécialisés dans la rééducation des sujets présentant, à des degrés divers, des difficultés de structuration des fonctions logico-mathématiques. Les membres de l’équipe qui ont participé à cet article (Raymonde Hivert, enseignante spécialisée et directrice de la formation du GEPALM, Anne Noblet, orthophoniste en libéral) sont des formateurs du GEPALM qui pratiquent des rééducations.
B. Gueritte-Hess a publié :
- Bacquet M., Guéritte-Hess B. Le nombre et la numération. Montreuil : Editions du Papyrus (1990).
- Bacquet M., Decour C., Guéritte-Hess B., Poujol G., Soulié M. Le tour du problème. Montreuil : Edition du Papyrus (1993).

haut de page

HERTZLER Odile

O. Hertzler est psychologue clinicienne. Elle est également formée en psychologie projective de l'enfant, de l'adolescent et de l'adulte (D.U. psychologie projective), et dans le domaine de la petite enfance. O. Hertzler exerce au Centre de référence du langage et des apprentissages au CHU du Kremlin-Bicêtre où elle se consacre aux bilans psychologiques des enfants présentant des troubles d'acquisition du langage oral et écrit, ainsi qu’au travail psychothérapeutique auprès des enfants et des parents.

haut de page

JAMBAQUÉ Isabelle

I. Jambaqué est maître de conférences en neuropsychologie, enseignant-chercheur de l'Institut de Psychologie de l'université René Descartes, Paris V. Psychologue de formation et docteur en psychologie de l'EHESS, I. Jambaqué a exercé en tant que neuropsychologue pendant vingt ans dans le service de neuropédiatrie de l'hôpital Saint Vincent de Paul à Paris. Ses travaux ont surtout porté sur la mémoire chez l'enfant et sur la neuropsychologie de l'épilepsie.
I. Jambaqué a, entre autres, publié :
- Jambaqué I., Dellatolas G., Dulac O., Ponsot G., Signoret J.L. Verbal and visual memory impairment in children with epilepsy. Neuropsychologia, 31, 1321-1337 (1993).
- Jambaqué I., Lassonde M., Dulac O. Neuropsychology of Childhood Epilepsy. New York : Kluwer Academic/Plenum Publishers (2001).
- Hernandez M.T., Sauerwein H.C., Jambaqué et al. Deficits in executive functions and motor coordination in children with frontal lobe epilepsy. Neuropsychologia, 384-400 (2002).

haut de page

KERN Sophie

S. Kern est chargée de recherche au CNRS. ( Laboratoire Dynamique du Langage CNRS-Lyon 2), spécialiste de l’acquisition de la langue maternelle (babillage et premiers mots).
S. Kern a, entre autres, publié :
- Kern S. Le langage en émergence. Revue Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant, N°61, Vol. 13, Tome 1. 8-12 (2001).
- Dudognon P., Hilaire G., Kern S., Langue J., Romieu J. Viguie A. Le développement communicatif des enfants français de 8 à 30 mois. Le pédiatre, Tome XXXVI, N°182, 7-13 (2001).
- Kern S. Le compte-rendu parental au service de l’évaluation de la production lexicale des enfants français entre 16 et 30 mois. Glossa, N°85, 48-61 (sept. 2003).

haut de page

KERVARREC Alain

A. Kervarrec est psychologue clinicien, spécialisé en neuropsychologie. Au sein de l’équipe pluridisciplinaire du Centre de référence du langage et des apprentissages du CHU du Kremlin-Bicêtre, il participe aux diagnostics et aux projets thérapeutiques et éducatifs d’enfants présentant des troubles des apprentissages.

haut de page

LANGUE Jacques

J. Langue est pédiatre libéral et chargé de consultations en neuropédiatrie aux hôpitaux Edouard Herriot et Delrousse à Lyon. Membre de l’Association des neurologues libéraux de langue française, J. Langue participe activement au groupe consacré aux troubles des apprentissages au sein de l’AFPA (Association Française des Pédiatres Ambulatoires).

haut de page

LAUNAY Laurence

L. Launay est orthophoniste en libéral auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes dyslexiques et dysorthographiques. Sortie en 1989 de l’école d’orthophonie de Lyon, elle se trouve très vie confrontée aux limites de l’approche instrumentale pour évaluer et rééduquer la dyslexie. Sa rencontre avec Sylviane Valdois va lui permettre d’approcher la neuropsychologie. Elle s’intéresse, dans un premier temps, à la rééducation de la dyslexie de surface en lien avec l’hypothèse cognitive dite « visuo-attentionnelle ». Depuis plusieurs années, elle cherche à affiner son évaluation à l’aide des modèles neuropsychologiques dans une perspective développementale. Formatrice auprès des orthophonistes et chargée de cours à l’école d’orthophonie de Lyon, elle aime communiquer son expérience afin que ces enfants dyslexiques soient mieux identifiés, écoutés et accompagnés.
L. Launay a publié :
- Valdois S., Launay L. Evaluation et rééducation cognitive des dyslexies développementales : illustration à partir d’une étude de cas. In M. Van der Linden & D. Perrier (Eds), Rééducation neuropsychologique. Marseille : Solal (1999).
- Launay L., Herbillon V. Intérêts et limites du modèle à deux voies dans une perspective développementale. Lyon : Communications des 4èmes journées scientifiques de l’Ecole d’Orthophonie de Lyon (29 et 30 novembre 2002).

haut de page

LAURENT-VANNIER Anne

A. Laurent-Vannier est neurologue, médecin de médecine physique et de réadaptation. Elle est particulièrement impliquée dans la mise en place de soins coordonnés et spécifiques aux enfants après atteinte cérébrale acquise (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral…) A. Laurent-Vannier est chef du service de rééducation des pathologies neurologiques acquises de l'enfant à l’hôpital national de Saint Maurice depuis 1985 et responsable du Centre ressources francilien pour enfants et adolescents après atteinte cérébrale acquise créé en 1997 à son initiative. A. Laurent-Vannier a, entre autres, publié :
- Laurent-Vannier A., Brugel DG., de Agostini M. Rehabilitation of traumatic brain-injured children. Child’s Nervous System, vol. 16, n°10/11, 760-764 (2000).
- Benyayer B., Laurent-Vannier A. Et après ? Dans Le bébé secoué, sous la direction de D Renier. Collection Questions d’enfance aux éditions Karthala, 159-169 (2000).
- Laurent-Vannier A., Pradat-Diehl P., Chevignard M., de Agostini M. Spatial and motor neglect in children. Neurology, vol 60, 202-207 (2003).

haut de page


LELOUP Gilles

G. Leloup est orthophoniste (D.U de neuropsychologie clinique et D.E.A de phonétique). Il exerce son activité libérale en cabinet à Levallois-Perret. Il est aussi attaché de consultation à Saint-Vincent de Paul à l'unité de langage et de neuropsychologie. Enfin, il est chargé de formation permanente.
G. Leloup a, entre autres, publié :
- Leloup G. Labo 2002, Logiciel d'aide au Bilan Orthophonique. Ortho-Editions (2002).
- Leloup G. Epilepsie et troubles des apprentissages chez l'enfant : protocole d'examen. Rééducation Orthophonique, 40, 212, 135-145.
- Leloup G. Aphasie de l'enfant : Protocole d'examen. Rééducation Orthophonique, Vol 40, 212.

haut de page

LEMER Cathy

C. Lemer est docteur en sciences psychologiques (Université Libre de Bruxelles, Belgique). Sa thèse de doctorat portait sur les représentations langagières des nombres dans la résolution de calculs mentaux complexes. Ce travail sur le calcul mental chez le sujet adulte tout-venant lui a permis de s'orienter dès 2001 dans la recherche des bases cérébrales du calcul à partir de l'étude des patients cérébrolésés. Elle mène ce travail dans le cadre d'un post-doctorat à la Salpêtrière (Paris) où elle travaille conjointement avec le Pr Laurent Cohen au sein de l'équipe INSERM 562, dirigée par Stanislas Dehaene. Ce travail a donné lieu à diverses publications dont l'étude d'une double dissociation.
C. Lemer a, entre autres, publié :
- Lemer C., Dehaene S., Spelke E., Cohen L. Approximate quantities and exact number words : dissociable systems. Neuropsychologia (in press).
- L'arithmétique mentale : du novice à l'expert. In Traité de Sciences Cognitives sur le thème de l'arithmétique cognitive. Editions Hermès (à paraître).

haut de page

LE NORMAND Marie-Thérèse

M.-T. Le Normand est directeur de recherche à l'INSERM (E9935), équipe de neuropsychologie de l'enfant, hôpital de La Salpétrière et hôpital Robert Debré. Elle travaille plus particulèrement sur le repérage, le dépistage et le suivi du langage chez des enfants atteints de troubles spécifiques du langage oral et écrit.
Marie-Thérèse Le Normand a, entre autres, publié :
- Ouellet C., Cohen H., Le Normand M.T., Braun C. Asynchronous language acquisition in developmental dysphasia. Brain Cogn., 43, 352-357 (2000).
- Le Normand M.T., Leonard L., McGregor K. A Cross-linguistic study of Articles used by children with Specific Language Impairment (SLI). Europ J Disord Commun, 28, 153-163 (1993).
- Le Normand M.T., Chevrie Muller C. Individual Differences in the production of wordclasses in eight specific Language Impaired preschoolers. J Commun Disord, 24, 331-351 (1991).

haut de page

LEPAUL Dominique

D. Lepaul est médecin de santé scolaire et membre du laboratoire cognisciences et apprentissage de Grenoble. D. Lepaul est praticien dans un centre de référence en Savoie (Antenne du Centre de référence de Grenoble).

haut de page

LIVET Marie-Odile

M.O. Livet est neuropédiatre au centre hospitalier du Pays d'Aix et médecin directeur du CAMSP d'Aix-en-Provence. Elle s'intéresse tout particulièrement aux syndromes génétiques, aux épilepsies, au développement cognitif de l’enfant, aux troubles des apprentissages et à la prise en charge psycho-sociale de l'enfant.
M.-O. Livet a, entre autres, publié :
- Livet M.O., Malzac P., Moncla A. Syndrome d'Angelman : corrélations phénotype-genotype : évidence d'un phénotype moins sévère dans les cas sans délétion. Le Pédiatre, 5, 76-77 (1998).
- Livet M.O., Cournelle M.A., Billard C., Motte J. L'information de l'enfant épileptique. Le Pédiatre, 7 suppl.2, 190-192 (2000).
- Livet M.O. Du langage normal au retard de langage. Le Pédiatre, 6, suppl.2, 380-382 (1999).

haut de page

MANCINI Josette

J. Mancini, neuropédiatre, est professeur des universités et chef du service de pédiatrie et neurologie pédiatrique à l'hôpital d'enfants de la Timone à Marseille. Elle est responsable du Centre de référence sur les troubles d'apprentissage du langage en coordination avec le Dr Michel Habib, créateur et responsable du réseau de soins Résodys. Dans le cadre de mesures de prévention des troubles d'apprentissage, J. Mancini coordonne, au sein d'un projet régional, la mise au point d'une standardisation du bilan de santé réalisé chez les enfants de trois, quatre ans en maternelle. Parmi ses activités d'enseignement, elle participe à deux diplômes universitaires. L'un en collaboration avec le Pr Chabrol et le Dr Collignon sur le polyhandicap ; l'autre en collaboration avec le Dr Michel Habib sur les troubles d'apprentissage.
J. Mancini a, entre autres, publié :
- Arthuis M., Pinsard N., Ponsot G., Dulac O., Mancini J. Dyslexies. In Neurologie Pédiatrique, pp 932-935. Flammarion (1998).
- Mancini J., Lethel V., Hugonenq C., Chabrol B. Brain injuries in early foetal life : consequences for brain development. Dev Med Child Neurol., 43, 52-5 (2001).
- Rondan C., Mancini J., Livet M.O., Deruelle C. Perceptual and visuo-constructive performance in children with Williams syndrome. Cognition, Brain, Behavior, 7, 149-156 (2003).

haut de page

MAZEAU Michèle

M. Mazeau est médecin de rééducation (neuropsychologie) au LADAPT, centre de rééducation et d'intégration pour enfants handicapés moteurs. Après avoir exercé la neuropsychologie chez l'adulte, M. Mazeau a ensuite pratiqué la neuro-psychologie infantile, puis a travaillé auprès d’enfants IMC ou « développementaux » et auprès d’enfant sourds avec troubles cognitifs associés. Elle exerce la neuropsychologie infantile dans un SESSD à Paris qui suit une centaine d'enfants (deux à dix-huit ans) intégrés en milieu scolaire ordinaire ou scolarisés en milieu spécialisé (CLIS, UPI). Elle assure également des cours et des formations dans les différents secteurs de la neuropsychologie infantile. Outre de nombreuses publications (dyspraxies, troubles gnosiques et neuro-visuels, dysphasies, troubles mnésiques, dyscalculies,...) dans diverses revues, Michèle Mazeau a écrit trois ouvrages de synthèse.
M. Mazeau a, entre autres, publié :
- Déficits visuo-spatiaux et dyspraxies de l'enfant atteint de lésions cérébrales précoces – du trouble à la rééducation. Paris : Masson (1995).
- Dysphasies, troubles mnésiques et syndrome frontal chez l'enfant – du trouble à la rééducation. Paris : Masson, 2nde édition (1999).
- La conduite de l'examen en neuropsychologie infantile. Paris : Masson (2003).

haut de page

MELJAC Claire

Ancienne étudiante de Piaget, C. Meljac, psychologue, docteur en psychologie, est attachée à l’hôpital Sainte-Anne (service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. Unité de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent) où elle se consacre particulièrement à l’étude des troubles de l’apprentissage. Elle conduit depuis plusieurs années des recherches dans le domaine des activités numériques et a des responsabilités pédagogiques (encadrement des stagiaires-psychologues).
C. Meljac a, entre autres, publié :
- Meljac C., Lemmel G. UDN-2 (matériel et manuel). Paris : ECPA (1999).
- Van Hout A., Meljac C. Troubles du calcul et dyscalculies chez l’enfant. Paris : Masson (2001).
- Meljac C., Bernardeau C., Chaine C. Qui donc a inventé les Maths ? (livre pour enfants). Paris : Louis Audibert (2003).

haut de page

MENISSIER Alain

A. Ménissier est orthophoniste en libéral. Chargé de cours à l’université de Besançon, il anime aussi des sessions de formation continue sur la prise en charge des troubles du calcul et du raisonnement. Ses travaux de recherche s’inscrivent dans une méthodologie clinique qui intègre une réflexion sur les instruments utilisés en rééducation. A. Menissier est l’auteur de A la recherche de l’invariant de relation, document vidéo, prix Stanislas 1996 du Festival Audiovisuel de Nancy, Ortho-Editions.
A. Ménissier a, entre autres, publié :
- Le bilan des activités logico-mathématiques : indications cliniques et pratiques, Rééducation Orthophonique, n°212 (2002).
- Logiciel LABO. Isbergues : Ortho-Editions (2002).
- Point d’interrogation ? Logiciel de rééducation. Isbergues : Ortho-Editions (2002).

haut de page

MONCLA Anne

A. Moncla est professeur des universités, praticien hospitalier au Département de génétique médicale à l’hôpital Enfants-Timone (Marseille). Elle se consacre tout particulièrement aux anomalies chromosomiques à l’origine des déficiences mentales.
A. Moncla a, entre autres, publié :
- Moncla A., Malzac P., Livet M.O., Voelckel M.A., Philip N., Mancini J., Mattei J.F. Angelman Syndrome resulting from UBE3A mutations in 14 patients : clinical manifestations and genetic counselling. J Med Genet, 36, 554-560 (1999).
- Livet M.O., Moncla A., Philip N., Chabrol B., Mancini J. Clinical approach to mental retardation of genetic origin. Rev Neurol (Paris), 155, 593-5 (1999).
- Moncla A., Kpebe A., Missirian C., Mancini J., Villard L. Polymorphisms in the C-Terminal domain of MECP2 in mentally handicapped boys : implications for genetic counselling. Eur J Hum Genet, 10(1), 86-9 (Jan. 2002).

haut de page

MONTEZER Nathalie

N. Montezer, orthoptiste depuis 1998, est spécialisée dans le suivi des anciens grands prématurés. Elle a mis en place une approche globale des troubles neurovisuels, en considérant que le développement de l’enfant s’appuie sur les relations obligatoires et naturellement ordonnées qui lient la psychomotricité, la neuropsychologie et la neurovision. Le dépistage et le suivi orthoptique tendent à ce que des conduites visuelles aberrantes ne soient pas un frein au développement de l’enfant ou au contraire à s’appuyer sur le regard afin d’étayer des conduites neuromotrices déficientes. N. Montezer a, entre autres, publié :
- Les troubles neuro-visuels chez l’enfant ancien grand prématuré. Médecine Thérapeutique pédiatrie-3, n°4, p. 281-286 (2000).
- Niessen F., Montezer N. Le développement de la fonction visuelle. Archives pédiatriques, 9, p. 1189-1194 (2002).

haut de page

MORAIS José

J. Morais, docteur en psychologie, est professeur à l'Université Libre de Bruxelles (ULB) en psychologie cognitive expérimentale et en neuropsychologie, il est aussi responsable de l'unité de Recherche en Neurosciences Cognitives de l'ULB. Il s'applique depuis environ vingt-cinq ans à étudier la lecture, l'apprentissage de la lecture, la dyslexie, et les effets de la littératie sur la cognition. Il le fait selon l'approche scientifique de la psycholinguistique cognitive, tout en se préoccupant des implications pratiques des découvertes réalisées dans cette discipline. Ainsi, dans le cadre de sa participation à l'Observatoire National de la Lecture, il a été l'un des deux responsables du rapport Apprendre à Lire (Paris, 1998) ; il a aussi été, en 2003, l'un des experts étrangers qui ont présenté un rapport sur l'alphabétisation à la Chambre de Députés brésilienne. Il est l'auteur de L'art de Lire (Odile Jacob, 1994).
J. Morais a, entre autres, publié :
- Morais J., Kolinsky R., Ventura P., Cluytens M. Levels of processing in the phonological segmentation of speech. Language and Cognitive Processes, 12, (5/6), 35-39 (1997).
- Morais J., Kolinsky R. The literate mind and the universal human mind. In Dupoux (Ed.) Language, Brain and Cognitive Development. MIT Press (2001).
- Morais J. Levels of phonological representation in learning to read and in skilled reading. Reading and Writing, 36, 123-151 (2003).

haut de page

MORO Marie Rose

M.R. Moro est professeur en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, université Paris XIII. Elle dirige depuis une quinzaine d'années une consultation transculturelle pour les familles migrantes et leurs enfants à Avicenne. Ce centre permet de mieux comprendre et mieux soigner les enfants en tenant compte des parcours migratoires et langagiers des familles (mise en place d'un dispositif d'accueil et de soins, traducteurs…). A partir de là est né le Centre référent du langage d'Avicenne en 2001 et une revue internationale et transculturelle L'autre (revue.lautre@laposte.net ou site : lautre.com).
M.R. Moro a, entre autres, publié :
- Moro M.R. Enfants d'ici et d'ailleurs. Naître et grandir en France. Paris : Syros / La découverte (2002).
- Moro M.R. Psychothérapie transculturelle des enfants et des adolescents. Paris : Dunod (2000, 1ère édition 1998).
- Moro M.R. Parents en exil. Psychopathologies et migrations. Paris : PUF (2001, 1ère édition 1994).

haut de page

MOTTE Jacques

J. Motte, chef de service de pédiatrie, professeur de pédiatrie et neurologue, prend en charge les maladies du développement du système nerveux central et tout particulièrement les épilepsies et les troubles cognitifs chez l’enfant.
J. Motte a, entre autres, publié :
- Motte J., Trevathan E., Arvidsson J., Barrera M.N., Mullens L., Manasco P., and the Lamictal Lennox-Gastaut study group. Lamotrigine for generalized seizures associated with the Lennox Gastaut syndrome. New England Journal of Medicine, 337, 25, 1807-1812 (1997).
- Motte J. Epilepsy and childhood learning disabilities. Epileptic Disorders, n°S 2, suppl 1, page 147-149 (2001).
- Bednarek N., Motte J. Treatment and follow up epilepsy in children. Revue du Praticien, septembre n°15, p. 1532-1539 (1999).

haut de page

NOËL Marie-Pascale

M.-P. Noël est chercheur qualifié au Fonds National de la Recherche Scientifique de Belgique, professeur à l'Université Catholique de Louvain, co-responsable du centre de consultations psychologiques spécialisées en neuropsychologie et logopédie de l'enfant à Louvain-la-Neuve. Ses recherches portent sur les dyscalculies acquises de l'adulte, le développement numérique normal et les troubles d'apprentissage en mathématiques chez l'enfant.
M.-P. Noël a, entre autres, publié :
- Noël M.P., Désert M., Aubrun A., Seron X. Involvment of short-term memory in complex mental calculation. Memory and Cognition, 29(1), 34-42 (2001).
- Van Nieuwenhoven C., Grégoire J., Noël MP. Tedi-math : test diagnostique des compétences de base en mathématiques. Paris : ECPA (2002).
- Noël M.P., Palmers E. La perception numérique chez le bébé et le petit enfant : une mise en question. Enfance, vol.1, 65-73 (2003).

haut de page

PAGNARD Martine

M. Pagnard est orthophoniste. Après avoir travaillé en rééducation neurologique adulte (aphasies, traumatismes crâniens, maladies dégénératives), M. Pagnard travaille actuellement au sein du Centre de référence du langage et des apprentissages du CHU du Kremlin Bicêtre où elle pratique la rééducation intensive sur les troubles des apprentissages (langage oral / langage écrit) associée à une activité diagnostique. M. Pagnard anime des formations sur les troubles des apprentissages.

haut de page

PANDIT Florence

F. Pandit est psychologue spécialisée en neuropsychologie. Elle se consacre à l'approche développementale des troubles cognitifs et affectifs des pathologies du neurodéveloppement. F. Pandit est aussi chargée de cours à l’université de Lille III.
F. Pandit a, entre autres, publié :
- Pandit F. Approche non médicamenteuse de troubles de l'attention. Médecine thérapeutique pédiatrique, vol 3, n°3 Mai-juin 2000.
- Vallée L., Pandit F. Les troubles hyperkinétiques avec déficit d'attention. Approches diagnostique et thérapeutique. Pédiatrie ; 46, 719-729 (1991).
- Vallée L., Pandit F., Cuvellier JC. Etude de 100 enfants avec déficit d'attention et hyperkinésie traités par méthylphénidate.Evolution à 5 ans. In Journées parisiennes de pédiatrie. Paris : Flammarion (1997).

haut de page

PHILIPPE Anne

A. Phillipe, psychiatre, est docteur ès sciences en génétique humaine, chargée de recherche à l’INSERM dans l’unité U 393, handicaps génétiques de l’enfant, dirigée par le Pr A Munnich. son travail de recherche porte principalement sur l’étude des bases moléculaires des troubles envahissants du développement et leur caractérisation clinique dans les cas d’étiologies identifiées.
A. Philippe a, entre autres, publié :
- Luciani J.J., De Mas P., Depetris D., Mignon-Ravix C., Bottani A., Prieur M., Jonveaux P., Philippe A., Bourrouillou G., De Martinville B., Delobel B., Vallée L., C2oquette M.F., Mattei M.G. Telomeric 22q13deletions resulting from rings, simple deletions and translocations : cytogenetic, molecular and clinical analyses of 32 new observations. J. Med Genet, 40(9), 690-6 (2003).
- Philippe A., Guilloud-Bataille M., Martinez M., Gillberg C., Rastam M., Sponheim E., Coleman M., Zapella M., Ashauer H., Penet C., Feingold J., Brice A., Leboyer M. and the Paris Autism Research International Sibpair (PARIS) Study. Analysis of ten candidate genes in autism : an association and linkage study, Am J Med Genet, 114 (2), 125-8 (2002).
- Philippe A., Martinez M., Guilloud-Bataille M., Gillberg C., Rastam M., Sponheim E., Colemen M., Zapella M., Aschaer H., Van Malldergerme L., Penet C., Feingold J., Brice A., Leboyer M. and the Paris Autism Research International Sibpair Study. Genome-wide scan for autism susceptibility genes. Human Molecular Genetics, 8,5, 805-812 (1999).

haut de page


PLAZA Monique

M. Plaza est chargée de recherche au CNRS. A la fois chercheur en psychologie et clinicienne, M. Plaza travaille sur les composantes cognitives des troubles du langage de l'enfant (dyslexies et dysphasies). Elle s'appuie sur un modèle plurimodal prenant en compte plusieurs variables (processus phonologiques, traitement temporel intermodal visuel/verbal et visuel/graphique, compétence morphosyntaxique) et tenant compte de l'expérience de l'enfant. Ses travaux, longtemps axés sur l'évaluation diagnostique, s'orientent également vers les stratégies de remédiation. M. Plaza a, entre autres, publié :
- Dansette G., Plaza M. Dyslexie. Lyon : Editions Josette (2003).
- Plaza M., Chauvin D., Lanthier O., Rigoard M.T., Roustit J., Thibault M.P., Touzin M. Validation longitudinale d'un outil de dépistage des troubles du langage écrit. Etude d'une cohorte d'enfants dépistés en fin de CP et réévalués en fin de CE1. Glossa, 81, 22-33 (2002).
- Plaza M. Pour un modèle intégratif des dyslexies dedéveloppement. Psychologie et Education, 47, 79-92 (2001).

haut de page

RAMUZ Frank

F. Ramuz est chargé de recherches au CNRS. Il travaille au Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique (EHESS/ENS/CNRS). Ses recherches portent sur l'acquisition du langage, la perception de la parole et la dyslexie développementale. F. Ramuz a, entre autres, publié :
- Ramus F. Developmental dyslexia : specific phonological deficit or general sensorimotor dysfunction ? Current Opinion in Neurobiology, 13(2), 212-218 (2003).
- Ramus F., Rosen S., Dakin S.C., Day B.L., Castellote J.M., White S., Frith U. Theories of developmental dyslexia : insights from a multiple case study of dyslexic adults. Brain, 126(4), 841-865 (2003).

haut de page

REVOL Olivier

O. Revol est psychiatre d’enfant et d’adolescent. Responsable d’un service de neuropsychiatrie de l’enfant, titulaire d’un DEA de Neuropsychologie, directeur d’un Diplôme Universitaire de neuropsychopathologie des apprentissages (Lyon I), O. Revol s’applique depuis plusieurs années à aborder le diagnostic et la prise en charge des troubles du comportement et des difficultés d’apprentissage dans une perspective globale, cognitive et affective, sans « a priori » théorique. Les réponses proposées aux enfants et à leur famille sont donc délibérément ouvertes et pluridisciplinaires, s’appuyant sur une écoute empathique et un intérêt marqué pour les avancées des neurosciences. Le modèle de l’instabilité psychomotrice, trans-nosographique par excellence, ainsi que les problèmes psycho-comportementaux des enfants précoces illustrent parfaitement la nécessité d’une telle démarche.
O. Revol a, entre autres, publié :
- Revol O., Boutière C., El Idrissi S., Fourneret P. Les dysharmonies d’évolution : aspects cliniques. Clermont-Ferrand : Actes du XIème Congrès de l’AFPA, 21 juin 2003. Cahier n°7, 82-86 (2003).
- Revol O., Fourneret P. Approche diagnostique d’un enfant instable. In Monographie sur l’Hyperactivité avec troubles de l’attention de l’enfant. Revue du Praticien, 52, 1988-1993 (2002).
- Revol O., Louis J., Fourneret P. Les troubles du comportement de l’enfant précoce. ANAE 67 (n° spécial), 120-124 (2002).

haut de page


RICHARD Geneviève

G. Richard est médecin de santé publique, médecin-chef du service de santé scolaire de la Mairie de Paris. G. Richard a, depuis plusieurs années, impliqué le service parisien de santé scolaire dans le travail de dépistage des troubles des apprentissages.

haut de page

ROGER Florence

F. Roger, psychomotricienne, exerce en majeure partie en libéral et, une journée par semaine, à l’American Memorial Hospital de Reims, dans le centre de référence des troubles du langage oral et écrit. Les patients rencontrés présentent essentiellement des difficultés d’apprentissage. Son intérêt s’est donc porté sur la recherche et la rééducation des fonctions non-verbales impliquées dans ces difficultés.

haut de page

ROY Brigitte

B. Roy est orthophoniste et professeur de sourds. Elle est chargée d'enseignement à l'Ecole d'Orthophonie de la Faculté de Médecine de Nancy, à l'IUFM de NANCY (formation A.I.S.) et à l'Ecole de Santé Publique de NANCY (formation des médecins de santé scolaire). B. Roy est co-auteur de ERTL4 et ERTLA6. Depuis 1992, convaincue de l'intérêt de partager avec les professionnels de la petite enfance des connaissances nécessaires et suffisantes pour la reconnaissance et l'orientation précoces des sujets en difficulté ou troublés, elle dispense des formations aux médecins et aux pédagogues sur le développement normal et pathologique du langage et des apprentissages. Elle finalise actuellement une méthode d'intervention orthophonique originale, la Méthode Distinctive, qui résulte de son expérience professionnelle auprès de jeunes déficients auditifs et d'enfants sévèrement déficitaires ou troublés.
B. Roy a, entre autres, publié :
- Roy B., Maeder C., Beley G. Intérêt d'une épreuve de repérage des troubles du langage lors du bilan médical de l'enfant de 4 ans (ERTL4). Médecine et Hygiène, 51, 375, 7 (1993).
- Roy B., Maeder C., Kipffer A., Blanc J.P., Alla F. ERTL4 et ERTLA6, des outils de repérage à l'usage des médecins. Rééducation Orthophonique, n°204 (2000).
- Roy B. Troubles attentionnels et mémoriels ; un matériel original pour observer et rééduquer. Actes des Entretiens d'Orthophonie de Bichat (1999).

haut de page

SERRE Geneviève

G. Serre, psychiatre, praticien hospitalier, est la coordinatrice du Centre du langage de l'hôpital Avicenne (Bobigny). De formation psychanalytique, elle est spécialiste de psychopathologie du bébé et de l'enfant d'âge scolaire. Elle a monté et anime un réseau de travail autour du Centre du langage de l'hôpital Avicenne (orthophonistes en libéral et en institution, cliniciens, médecins et psychologues scolaires, chercheurs, neuropédiatres...). Elle a mis en place dans ce centre un groupe bilingue qui aide les enfants bilingues en difficulté à passer d'une langue à l'autre.
G. Serre a, entre autres, publié :
- Serre G. Les centres concentriques du trauma, La pensée sauvage, vol. 2, n°1, 53-66. Grenoble : L'autre, Cliniques, Cultures et Sociétés (2002).
- Serre G., Plard V., Baubet T., Moro M.R. La déficience intellectuelle : approches transculturelles. Encyclopédie Médico-Chirurgicale, Psychiatre. Paris : Elsevier (à paraître).
- Serre G. Parler, apprendre, imaginer. Actes du colloque Pédopsy 93, La psychiatrie infanto juvénile dans un tissu social en changement, 22/03/2002 (à paraître).

haut de page

SIMONE de Françoise

F. de Simone est présidente de la Fédération française des troubles spécifiques du Langage et des Apprentissages, depuis 2000 - Présidente de l'association ECLORE, depuis 1997. La FLA (Fédération française des troubles spécifiques du Langage et des Apprentissages) a été créée en 1997, par des associations de parents et professionnels, afin de développer entre elles partenariat et synergie. Ses objectifs visent à une reconnaissance de la spécificité des troubles du langage écrit ou oral et des apprentissages, une prise en charge adaptée au sein de l'école, la prise en compte des préoccupations des familles. La FLA entretient des relations régulières avec les pouvoirs publics, en particulier Education nationale et Santé.

haut de page

SOPPELSA Régis

R. Soppelsa est psychomotricien, cadre de Santé, enseignant vacataire à l'université Paul Sabatier, Toulouse. Ses recherches portent sur l'écriture et ses troubles, le TDA/H et les méthodes de rééducation.
R. Soppelsa a, entre autres, publié :
- Albaret J.M., Soppelsa R. (Eds.) Précis de rééducation de la motricité manuelle. Marseille : Solal (1999).
- Charles M., Soppelsa R., Albaret J.M. BHK – Echelle d’évaluation rapide de l’écriture chez l’enfant. Paris : Editions et Applications Psychologiques (2003).
- Soppelsa R., Albaret J.M. Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité et rééducation psychomotrice : présentation d’un cas. Rééducation Orthophonique, 214, 91-106 (2003).

haut de page

SPRENGER-CHAROLLES Liliane

L. Sprenger-Charolles est directeur de recherche au CNRS. Elle coordonne, en collaboration avec Jean-Pierre Jaffré, le Département "Literacie" du LEAPLE. Ses principaux thèmes de recherche, abordés dans le cadre d’études longitudinales, portent sur la mise en place des procédures d’identification des mots écrits dans le développement normal, sur leurs dysfonctionnements dans la dyslexie et sur l’origine possible de ces dysfonctionnements. Elle a dirigé, et dirige, principalement en relation avec Willy Serniclaes, plusieurs projets de recherche dans le domaine des sciences cognitives, en collaboration avec des chercheurs de phonétique, de psychologie et de Neurosciences. Elle a participé au COST A8 (1996-2000, Learning disorders as a barrier to human development). Elle assure des fonctions d’enseignement dans des DEA et DESS et dans le cadre d’actions de formation continue destinées aux professionnels de santé et de l’éducation, tant en France qu’à l’étranger.
L. Sprenger-Charolles a, entre autres, publié :
- Sprenger-Charolles L., Siegel L., Béchennec D., Serniclaes W. Development of phonological and orthographic processing in reading aloud, in silent reading and in spelling : a four year longitudinal study. Journal of Experimental Child Psychology, 84, 194-217 (2003).
- Lété B., Sprenger-Charolles L., Colé P. MANULEX : a lexical database from French readers. Behavior Research Methods, Instruments and Computers (2003).
Pour télécharger MANULEX :
http://www.lpl.univ-aix.fr/lpl/ressources/manulex
- Sprenger-Charolles L., Colé P. Apprentissage de la lecture et dyslexie : des recherches fondamentales aux implications pratiques. Paris : Dunod (2003).

haut de page

TOUZIN Monique

M. Touzin est orthophoniste à l’Assistance Publique depuis de nombreuses années, chargée d’enseignement à la faculté de médecine de Paris VI pour les étudiants en orthophonie, anime de nombreuses formations pour le personnel médical, paramédical, et pour les enseignants. Rééducatrice sur l’Unité de Bicêtre accueillant des enfants dysphasiques et dyslexiques, elle pratique également les évaluations dans le cadre du Centre référent de Bicêtre. Coordinatrice du Réseau Tap, réseau pluridisciplinaire regroupant des professionnels libéraux concernés par les troubles des apprentissages sur la région Ile de France Sud. A fait partie des groupes de travail ANAES sur les « Indications de l’orthophonie dans les troubles du langage écrit chez l’enfant » (1997) et sur les « Indications de l’orthophonie dans les troubles spécifiques du langage oral chez l’enfant de 3 à 6 ans » (2000). M. Touzin est membre de la Commission interministérielle d’experts sur les outils (plan langage : action 3), depuis 2001.
M. Touzin a, entre autres, publié :
- Touzin M. Pratique orthophonique et rééducation des dyslexies. Réadaptation (Janvier 2002).
- Touzin M. Etre dysphasique et apprendre à lire et parler. In Approches et remédiations des dysphasies et dyslexies. Marseille : Solal (2002).
- Touzin M. L’enfant hyperactif et les apprentissages. Rééducation Orthophonique, n° 214 (2003).

haut de page

TRUSCELLI Danièle

D. Truscelli, praticien hospitalier, neuropédiatre a dirigé l'unité de rééducation neurologique du département de pédiatrie au CHU de Bicêtre jusqu'en 1999, membre de Comité médical de l'IMC et de la Société Européenne Neuropédiatrie.
D. Truscelli est correspondant pour la France de EACD (European Academy for Children with Disabilities ). Formateur au sein du CDI et du DU sur IMC/Polyhandicap. Consultante.
D. Truscelli a, entre autres, publié :
- Truscelli D. Pour une approche critique de la rééducation. Actes des journées d'études sur Les troubles des fonctions supérieures. Paris : APF (janvier 2001).
- Dumoulin M., Truscelli D. et coll. Réflexion autour de l'apprentissage d'un code linguistique ou des difficultés d'analyse des troubles cognitifs ; Actes du 3è colloque Bilan neuro-psychologique et démarches Pédagogiques. Lyon (juin 2002).

haut de page

VALDOIS Sylviane

S. Valdois est chargée de recherche 1ère classe au CNRS, rattachée à l'UMR 5105. Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (LPNC) de Grenoble. Neuropsychologue et orthophoniste, de formation, S. Valdois développe des activités en recherche et en clinique (consultation au CHU de Grenoble, Centre diagnostic des troubles du langage et des apprentissages). Recherches théoriques sur l'origine cognitive et neurobiologique des dyslexies développementales. Développement d'outils pour le diagnostic (ODEDYS) et la rééducation (L'orthographe illustrée : Editions SOLAL) des dyslexies développementales. Participation à l'élaboration d'un manuel d'apprentissage de la lecture pour le CP, CE1 (Crocolivre : Editions Nathan). Membre du Laboratoire Cogni-Sciences et Apprentissage de l'IUFM de Grenoble. Membre de l'ONL.
S. Valdois a, entre autres, publié :
- Ans B., Carbonnel S., Valdois S. A connectionist multiple-trace memory model for polysyllabic word reading. Psychological Review, 105, 678-723 (1998).
- Valdois S., Bosse M.L., Ans B., Zorman M., Carbonnel S., David D. Pellat J. Phonological and visual processing deficits are dissociated in developmental dyslexia : evidence from two case studies. Reading and Writing (sous presse).
- Baciu M., Ans B., Pachot-Clouard M., Carbonnel S., Valdois S., Juphard A., Segebarth C. Length effect during word and pseudo-word reading. An event-related fMRI study. Neuroscience, Research Communications, 30, 155-165 (2003).

haut de page

VALLÉE Louis

L. Vallée est professeur de pédiatrie, chef du service de neuropédiatrie au CHU de Lille. Président de la Société française de neurologie pédiatrique. L'épilepsie, les troubles du neurodéveloppement et des apprentissages, les maladies neuromusculaires et les migraines de l’enfant sont les principaux thèmes d'activité de l’équipe de ce service de neuropédiatrie.
L. Vallée a, entre autres, publié :
- des Portes V., Livet M.O., Vallée L. Groupe de travail de la Société Française de Neurologie Pédiatrique (SFNP) sur les retards mentaux. Arch Pédiatr. 9, 709-25 (2002).
- Vallée L., Cuvellier J.C. Syndrome d'alcoolisme foetal : anomalies du système nerveux et phénotype clinique. Pathol Biol (Paris), 49, 732-7 (2001).
- Vallée L. Déficit de l'attention avec hyperactivité chez l'enfant : diagnostic et conduite à tenir. Arch Pediatr. 7, 1111-6 (2000 Oct.).

haut de page

VARIN Carole

C. Varin est orthophoniste. Après avoir travaillé dans un cabinet libéral, ainsi qu'en CAPP (Centre d'Adaptation Psycho-Pédagogique), C. Varin travaille actuellement au Centre de référence du langage et des apprentissages du CHU du Kremlin-Bicêtre, avec une mission de rééducation et d'évaluation. C. Varin anime des formations sur les troubles spécifiques des apprentissages.

haut de page

VERA Luis

L. Vera est psychologue clinicien ; psychothérapeute à l'hôpital Robert Debré, service de pédopyschiatrie et au centre hospitalier Sainte-Anne, clinique des maladies mentales et de l'encéphale, Paris.
L.. Vera a, entre autres, publié :
- Vera L. Mon enfant est triste. Paris : Editions Odile Jacob (2000).
- Vera L., George G. Soigner la timidité chez l'enfant et l'adolescent. Paris : Editions Dunod (2003).
- Vera L., Mirabel-Sarron C. Psychothérapies des phobies. Paris : Editions Dunod (2003).

haut de page